Blog

Jean Jacques Verdoia

intervista-jacquesPouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Jean jacques Verdoia, 55 ans, franchisé de la marque Pet’s Planet depuis 2007 sur le secteur de la Savoie (73)

Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?
Créer l’activité avec le support du franchiseur, permet de profiter d’un concept « clef en main », ainsi que tout ce qui va avec concernant des aides commerciales, administratives ou fiscales. Oui j’avais consulté les concurrents de cette enseigne.

Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
Je n’étais pas du tout dans ce secteur d’activité, mais quand même dans le commerce, ce qui n’est pas une nécessité d’ailleurs. Ce changement s’est fait dans le cadre d’une reconversion où je recherchais un concept , que je pouvais démarrer seul, avec un investissement financier raisonnable , dans un domaine qui m’intéressait.

Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?
J’ai toujours été et suis toujours accompagné par la franchise.

La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?
Je pense que oui, même si c’est assez intensif on nous communique beaucoup de renseignements à tous les niveaux. Il toujours possible par la suite d’approfondir tel ou tel aspect.

Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?
Oui

Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?
Les relations sont très bonnes, surtout bien sûr avec les personnes avec qui nous avons plus d’affinités, mais lors de rencontre l’esprit réseau est bien présent et il en ressort toujours des résultats positifs sans y avoir eu de bagarre pendant des débats parfois animés (rires).

En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?
Oui, les objectifs sont atteints

Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?
Les foires commerciales, qui sont les plus grosses actions, viennent après les marchés, brocantes, et bien évidemment le contact direct. Par la suite viennent les clients issus de parrainages et du bouche à oreille. Il existe aussi des actions de fidélisation.

Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?
Oui, justement avec le recul, ce sont les clients qui le disent en montrant l’intérêt qu’ils portent aux soins de leurs animaux (santé, alimentation, hygiène) ainsi qu’au service que nous pouvons leur apporter : conseil en nutrition et livraison à domicile.

L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?
Globalement oui, tout ce que l’on prévoit, si c’est bien préparé: doit fonctionner. Après si je dois être sincère, je ne pensais pas dépenser autant d’énergie pour arriver à mes fins.

Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?
Franchement non, je ne le pense pas

Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?
Oui, sans hésitation.

Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?
De bien s’interroger sur notre métier, se renseigner sur les produits (les nôtres et ceux de nos concurrents), savoir être organisé (un minimum), réfléchir à son secteur, posséder une (très) bonne capacité de travail, être patient et bien entendu : aimer les animaux.

Devenez franchisé Pet’s Planet

Vous voulez en savoir plus? Contactez-nous sans engagement

Demande d’information